GAEC de la Salguié

salguie5Christian Lafon reprend la ferme de ses parents et s’installe en 1981, en brebis viande sur 13 hectares en propriété et une soixantaine sur la région Albigeoise et locale.
Jérôme après des études agricoles et un BPREA en poche, rencontre un voisin agriculteur et entrepreneur François Etevenon qui cherche d’autres agriculteurs pour développer la production du fromage de chèvre.

salguie3Jerome se met alors en GAEC avec son papa en 2004 et décide de changer de production. Il opte alors pour un élévage de chèvres laitières SAANENS, race plus rustique et plus charpentée pour affronter les vallons du Ségala.

Il débute alors avec 150 chevrettes et se lance dans la production de lait.
Les journées se composent de deux traites journalières, trois repas loges (matin midi et soir) et pâturage quand le temps le permet.

salguie4salguie1

Les mises bas se font essentiellement aux mois de février et de mars. Jérôme garde alors une cinquantaine de femelles pour le renouvellement. Le reste des chevreaux est ensuite vendu en boucherie pour la consommation.

De fil en aiguilles, Jérôme accroît son troupeau de chèvres arrivant jusqu’à 200 chèvres et 10 boucs. Il s’équipe alors d’un tapis roulant pour la distribution du fourrage et de salle de traite de 2 x 12 postes dans un bâtiment de 35 m x 13.50 mètres, espace surdimensionné mais voulu pour le confort de son troupeau. En complément de revenu, il envisage de monter un petit atelier d’engraissement pour des agneaux en partance vers les coopératives agricoles.

salguie2
Chasseur invétéré ayant une grande passion pour la conduite des engins agricoles (où il fait quelques heures de moissonneuse chez un entrepreneur local), Jérôme est entièrement autonome sur son exploitation en céréales, paille et fourrage.
collines_aux_chevresVous pouvez aussi découvrir le fromage qu’il vend à votre fromager préféré : la colline aux chèvres et son fameux : « CABECOU »

Plus d’infos sur la colline aux chèvres : http://www.youtube.com/watch?v=SkOkXVbZd6U

 

 

Il rejoint ainsi la Ferme de Peyrouse en novembre 2013 pour proposer deux fois par an des chevreaux : Pâques et Noel.