Miellerie des Fontanelles

 

fontanelles (10)Didier Adalid est un jeune homme qui travaille dans un centre pour adultes handicapés sur la région Carmausine.
Ce dernier travaillait pour arrondir ses fins de mois durant ces périodes d’étudiants, chez un apiculteur voisin.
Et voilà qu’une abeille le pique et que ce dernier rentre dans la profession en 2007 où il devient apiculteur à son propre compte.

Didier démarre avec cinq ruches et quelques essaims récupérés dans la nature. Le cheptel augmente à vitesse grand V et atteint aujourd’hui 197 ruches. Son épouse Guislaine, ses enfants Soazic et Timothé lui donne main forte lors des grandes récoltes.

fontanelles

 

De plus, Guislaine devient une spécialiste du pain d’épices fabriqué à base du miel de l’exploitation, sans conservateur ni additif.

fontanelles (2)

Didier sélectionne plusieurs miellées : Acacia, Châtaignier Tournesol, Miellat (miel de feuilles), toutes fleurs et colza.

Son miel le plus réputé reste celui d’acacia grâce à un mélange fait par les abeilles d’acacia bien sûr, et d’aubépines, donnant une couleur claire et un goût très fruité.

Les journées sont difficiles lors de la saison estivale : il faut effectuer la transhumance des colonies la nuit, la récolte durant la journée, ainsi que l’extraction du miel. Didier part en plus faire les marchés locaux le week-end, tout en recevant de nombreux clients sur son exploitation lorsqu’il le peut.

fontanelles (6)

Didier présente chaque année ses différents nectars à la foire des Miels Tarnais. Tous les apiculteurs s’y retrouvent pour faire découvrir leurs produits et les mettre en compétition, jugées par des professionnels ainsi que des personnes tirées au hasard dans la public.

Depuis 5 ans la Miellerie des Fontanelles a été primé pour la qualité de son miel. Toujours constant sur le podium, Didier a même atteint le titre suprême pour son miel d’acacia et de châtaigner en 2008,2010, 2011 et un second prix en 2012.

Guislaine rentre maintenant dans la danse puisque elle présentait pour la première fois son pain d’épices. Et là aussi, le succès est au rendez-vous, avec le premier prix depuis plus de deux ans !

Didier et Guislaine ont ainsi rejoint la Ferme de Peyrouse en 2011.